Bien entretenir son matelas

Lieu de détente et de repos, un matelas devra toujours être bien entretenu pour rallonger sa durée de vie, mais aussi pour préserver une bonne qualité de sommeil et de santé. Entretenir son matelas consiste donc à le nettoyer périodiquement, à l’aérer, et à le retourner le plus fréquemment possible. Alors comment est-ce qu’on doit s’y prendre ? Quelles sont les techniques et habitudes à adopter pour bien entretenir son matelas ?

Pourquoi entretenir le matelas ?

La salive, la sueur, le pipi et les poussières sont les ennemis jurés du matelas. Avec le temps et sans entretien, le matelas commencera à sentir et les taches vont persister. L’utilisation des alaises et des draps est donc plus qu’essentielle. Certaines personnes préfèrent même laisser le matelas dans son emballage plastique pour plus de sécurité, mais cette technique empêche l’aération donc ce n’est pas très conseillé. Un matelas qui n’est pas bien entretenu pourrait entraîner de graves allergies aux poussières, à la moisissure et aux acariens. Donc en préservant le matelas, vous préserverez en même temps votre santé.

Passer l’aspirateur

C’est le moyen le plus simple pour nettoyer son matelas. Une fréquence de deux fois par mois devrait être suffisante. Procédez surface par surface et appliquez bien l’aspirateur sur chaque cm carré du matelas. Retourner-le et refaites exactement la même action sur l’autre face et sur les autres cotés. À la fin du processus, saupoudrez un peu de bicarbonate de soude la totalité du matelas, laissez reposer et aspirez à nouveau. En plus de désinfecter le matelas, le produit passera dans le sac à poussière de l’aspirateur et tuera à son tour les acariens qui y sont déjà présents.

bicarbonate de soude matelas

Nettoyer les marques

Si quelqu’un a accidentellement fait pipi au lit, ou si vous trouvez de grosses taches de bavure un peu partout, vous pouvez avoir recours à la technique suivante pour sauver le matelas. Certes, il ne sera plus exactement comme avant, mais au moins il sera débarrassé de l’odeur et des taches gênantes.

– Préparer le matelas

Le mieux c’est d’effectuer le nettoyage le lendemain même, surtout si c’est une tache d’urine. Mettre le matelas à l’air libre pour faciliter le séchage. Inutile de dire que le drap et la couette doivent partir directement en direction de la machine à laver.

– Préparer les matériels

Pour ce type de nettoyage, vous utiliserez de l’ammoniac, de l’eau, des éponges, du savon liquide, des gants pour protéger vos mains, un masque pour vous protéger des effets nocifs de l’ammoniac et un séchoir pour sécher le tout à la fin du processus.

– Effectuer le nettoyage

Mélanger dans un récipient quelques gouttes de savon liquide et 5 cuillères à soupe d’ammoniac dans environ 1 litre d’eau. Ensuite, mettre le matelas au sol puis verser petit à petit le mélange au-dessus de taches. Frotter énergiquement jusqu’à ce que les taches disparaissent. Rincer le tout avec de l’eau tiède puis éponger pour faciliter le séchage.

– Séchage

Utiliser le séchoir sur toutes les parties mouillées par le nettoyage. Même si la surface semble sèche, l’intérieur ne l’est peut-être pas. Après le séchage, si possible, laisser le matelas à l’air libre au soleil pendant toute la journée.

Aération du matelas

L’aération est une étape cruciale pour préserver le matelas. Bien entendu, vous n’allez pas détacher le matelas tous les jours pour le sécher sur le balcon. Tout ce qu’il faut faire, c’est d’aérer la chambre ou la pièce pendant la journée. Même en hiver, laisser la fenêtre ouverte pendant quelques minutes le temps que le matelas et l’ensemble de la chambre puissent se débarrasser de l’odeur des sueurs nocturnes et autres.

fenêtre

Lutter contre l’attaque des acariens

Le seul moyen d’éviter l’arrivée des acariens c’est de dépoussiérer le matelas le plus souvent possible. Pour plus de précautions, effectuez le tapissage à l’extérieur de la chambre puis laissez sécher au soleil. Vous pouvez également avoir recours à l’utilisation de bicarbonate de soude. Son efficacité a été prouvée scientifiquement, d’ailleurs beaucoup de produits antiacariens sont à base de bicarbonate de soude. Il faudra également préciser qu’il n’est pas nocif à la santé et qu’il peut aussi protéger le matelas des moisissures.

Comment utiliser le bicarbonate de soude ?

Enlevez les alaises et mettre le matelas à nu. Commencez à saupoudrer la surface d’une quantité d’environ 30 grammes par mètre carré, retournez le matelas et refaire l’action de l’autre côté. Bien frotter l’ensemble pour que le produit pénètre bien à l’intérieur. Laisser reposer au minimum deux heures pour une meilleure efficacité et passer l’aspirateur avant de recouvrir à nouveau le matelas. Pour les personnes allergiques aux acariens, cette pratique devrait être effectuée au moins une fois tous les 2 mois.

Retourner le matelas le plus fréquemment possible

Dormir sur une seule face n’est pas le meilleur moyen de rallonger la vie du matelas. Toutefois, certains matelas ne possèdent qu’une seule face, donc ce type d’entretien ne concerne que les matelas à deux faces. Pour certains modèles, il y a la face été qui est faite en coton, qui réduit en quelque sorte la température corporelle, et la face hiver formée d’une couche polaire qui tient au chaud pendant l’hiver.

Vous devrez donc retourner le matelas au moins deux fois par an. Le seul problème avec ces matelas c’est qu’il n’y a pas d’étiquette, il est donc préférable de se renseigner auprès du revendeur au moment de l’achat ou de palper les deux surfaces pour sentir la différence.